COVID-19

En ces temps de Covid-19, Abdil est bien sûr solidaire de l’action collective de santé publique qui a lieu en ce moment en Belgique.

Les travailleur.euses de notre secteur, déjà très isolé.e.s et parmi les plus précaires, risquent d’être, ou sont déjà, particulièrement affecté.e.s socio-économiquement par le ralentissement, voir l’arrêt de leurs activités.

Certaines mesures de soutien aux indépendants et entreprises ont déjà été proposées par le gouvernement.

La SCAM / SACD ainsi que les Fédérations des Arts de la scène ont, par ailleurs, proposé une liste de recommandations additionnelles en soutien aux travailleuses et travailleurs de la Culture.

Nous avons également relevé les problématiques suivantes qui pourraient être rencontrées par les autrices et auteurs de bande dessinée et illustration :

  • Reports ou annulations de parution (périodiques, albums,…).
  • Reports de payement de prestations, de droits.
  • Fermeture des librairies, report ou annulation de promotion.
  • Annulations des animations payantes dans les écoles, bibliothèques et lieux subsidiés en FWB.
  • Annulations de dédicaces payantes.
  • Difficultés d’assumer contrats et gestion du confinement (< enfants,…)
  • Reports de subventions (les séances de la commission bd et illus sont reportées), retard dans les agenda des éditeurs et auteur.trice.s.
  • Frais engagés (transports, montage d’expo,…) pour des festivals annulés (Central Vapeur, Bd Aix,…), dont les remboursements par WBI, FWB, risquent d’être retardés, voire par la suite "oubliés".

Ce que nous demandons, entre autres :

  • L’assurance d’une protection sur les droits d’auteurs (reports de déclaration et taxe du SPF, …).
  • Une prolongation de la période de référence par rapport à l’ouverture au statut protégé et au renouvellement des droits.
  • Une certaine souplesse de l’Onem sur les mécanisme de contrôle de recherche active d’emploi. Ce durant une période assez large, sur l’année même.
  • Une aide compensatoire aux prestations annulées dans les lieux subventionnés en FWB (écoles, biblio, centres culturels,…).
  • La possibilité d’un chômage économique pour les auteur.trice.s., en fonction de leur situation.

Abdil est en contact avec la Ministre de la Culture, qui a mobilisée son cabinet pour soutenir le secteur. Si en tant qu’auteur ou autrices vous rencontrez des difficultés particulières vous pouvez nous contacter.

Nous vous souhaitons à tous bon courage pour les semaines qui viennent.


    On travaille quand même...

Adhérer

Autrices et auteurs de bande dessinée ou d’illustration en Belgique francophone, adhérez à l’ABDIL afin de défendre votre métier !
Je m’inscris !