Actualités

Lisez-vous le belge, campagne promo locale !

[Lien direct vers l'actualité]

La campagne Lisez-vous le belge vient de démarrer ! Cette campagne portée par l’ensemble de la chaîne du livre et avec le soutien de la FWB et le WBI vise à mettre en avant un panel d’auteur.trice.s issu.e.s du livre. On ne parlera pas ici spécifiquement de la partie poésie qui a également mis en avant des auteur.trice.s, mais pour ce qui nous concerne ce sont 12 personalités qui seront mis en avant jour après jour avec une illutration ! Ces images ont été commandées suite à un appel d’offre du Pilen et de l’ABDIL.

Les sélectionné.e.é sont :

Benjamin Monti, Marine Schneider, Geoffrey Delinte, Morgane Somville, Félix Laurent, Xan Harotin, Victor Pellet, Lisbeth Renardy, Monsieur Iou, Geneviève Casterman, Vincent Mathy et Annick Masson.

#LisezVousLeBelge

Appel d’offre pour une illustration

[Lien direct vers l'actualité]

llustrateurs, illustratrices, profitez de la campagne « Lisez-vous le belge ? » pour vous faire connaître !

Fin mai, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté plusieurs mesures afin de soutenir le secteur du livre. Parmi elles, un plan de promotion du livre belge dont la coordination a été confiée au PILEn en dialogue avec plus d’une quinzaine de partenaires. Cette campagne sera prochainement lancée et se déroulera du 16 novembre au 25 décembre 2020.

L’envie est de faire (re)découvrir au plus large public, petits comme grands, la variété d’un corpus généreux en genres littéraires, du roman à la poésie, de l’essai à la bande dessinée, de la littérature jeunesse au théâtre. Au-delà des œuvres, il nous importe aussi de donner à voir toute la chaîne de visages et de voix qui leur permet d’exister et de circuler.

Dans ce cadre, le PILEn, en partenariat avec l’ABDIL, lance un appel à intérêt à destination des illustrateurs et illustratrices de Fédération Wallonie-Bruxelles afin de les associer à cette campagne. Nous désirons passer commande rémunérée d’au moins dix dessins sur le thème « Lisez-vous le belge ? ». Ce slogan, inauguré avec un bel impact au Salon de Genève en 2019, se veut ouvert et célèbre notre rapport affectif aux livres, non sans une pointe d’humour ou d’audace.

Nous veillerons particulièrement à la parité et à la diversité des profils.

Les images commandées sont destinées à une diffusion sur les réseaux sociaux de « Lisez-vous le belge ? » (Facebook, Instagram, LinkedIn) et pourront être employées sur d’autres supports numériques de la campagne (newsletters, articles), et ce, y compris par les organisations partenaires. Les illustrateurs et illustratrices participant.es feront l’objet d’un portrait court sur le site et/ ou les comptes de réseaux sociaux du PILEn.

Remarque importante : étant donné le délai très serré dont nous disposons d’ici le lancement de la campagne, nous demanderons aux personnes sélectionnées de faire preuve de réactivité, d’efficacité et de disponibilité. Il est possible qu’une commande passée en matinée soit diffusée dès le lendemain.

Participer à la campagne « Lisez-vous le belge ? » vous tente ? Voici comment postuler !

MODALITÉS DE PARTICIPATION

Merci de nous envoyer

  • Un échantillon de votre travail (3 images extraites de votre portfolio ou de travaux antérieurs à l’appel à intérêt)
  • Un lien vers votre site internet, blog, compte Instagram ou autre plateforme numérique et/ou un CV
  • Votre souhait de participer ou non à une exposition et/ou une publication éventuelles qui prolongeraient cette campagne, et pour lesquelles une autre rémunération serait prévue

Ces éléments devront nous parvenir :

  • Au plus tard le dimanche 15 novembre 2020 par mail à Morgane Batoz-Herges, coordinatrice à l’adresse suivante : mba(at)pilen.be

Si vous figurez parmi les candidat.e.s sélectionné.e.s, vous serez (très) rapidement recontacté.e pour la commande rémunérée d’une illustration (350€ HTVA).

La Région bruxelloise prolonge son soutien au secteur de la culture

[Lien direct vers l'actualité]

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de prolonger l’aide exceptionnelle pour les travailleurs intermittents de la culture pour la période allant du 1er juin au 30 septembre 2020. Cette deuxième phase est accompagnée d’un élargissement des critères de recevabilité et court jusqu’au 22 novembre.

Pour toutes les infos, visitez la page dédiée pour la demande.

Les bourses d’aides de la FWB sont là !

[Lien direct vers l'actualité]

Plusieurs types d’aides arrivent en même temps.

1. Bourses proposée par le groupe "Un futur pour la Culture"

Tout d’abord des aides pour tous les artistes issu du le groupe de réflexion "Un futur pour la Culture" a travaillé à très court terme sur des mesures à adopter dès la rentrée du côté de la FWB. Il s’agissait de reconsidérer les priorités à la lumière de la situation actuelle.

Il en est ressorti 2 types d’aides :

  • Le soutien à la mise en place de résidences d’artistes
  • Des bourses à la création (recherche/exploration), allant de 3.000 à 10.000 euro

Pour plus d’infos rendez-vous sur le site de la FWB.

2. Aides au projet en FWB

Ces aides concerne notre annonce du 17 août.

Les formulaires sont désormais accessibles ici. Si vous êtes concerné·es, il ne faut pas tarder car la date échéance de remise des dossiers est le 18 septembre !!!

Voici pour vous aider dans votre démarche une fiche d’information qu’ABDIL a co-rédigée avec la SCAM et qui pourra vous aider à remplir votre demande.

Nous insistons sur le fait de ne pas hésiter à déposer une demande même si certains critères peuvent te sembler rédhibitoires.

Ainsi notamment, concernant la notion « d’activité professionnelle principale », ABDIL défend que soit plus généralement prise en compte « l’activité principale », indépendamment de la diversité des sources de revenus que l’on sait courante dans nos professions.
Le montant des aides est important (400 000€), l’administration de la FWB devra certainement faire preuve de souplesse, au risque de ne pouvoir répartir l’enveloppe.

ABDIL peut fournir une attestation à tout nos membres qui sont inscrit depuis plus de 6 mois. Cette attestation est acceptée comme preuve du caractère professionnel d’activité.

3. Aides fédérales crise COVID

Si vous rencontrez certaines difficultés financières suite à la crise de la Covid, nous vous rappelons que le gouvernement fédéral a adopté des modifications législatives (loi du 15 juillet 2020) afin d’aider les travailleurs·ses du secteur culturel et créatif.

Ces mesures, qui assouplissent, temporairement, la réglementation du chômage et notamment ses conditions d’ accès, concernent directement les illustrateur·rices et les auteur·ices de bande dessinée (dessinateur·rice, scénariste, coloriste, etc.).

Ainsi :

Si vous ne percevez pas d’allocations de chômage, vos droits aux allocations peuvent être ouvert de manière temporaire sous des conditions très favorables :

Vous n’êtes pas admissible au bénéfice des allocations de chômage complet ordinaires mais vous avez exercé des activités artistiques ou des activités techniques dans le secteur artistique entre le 13 mars 2019 et le 13 mars 2020 ?
À certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’allocations de chômage complet pour une période limitée allant du 1er avril 2020 au 31 décembre 2020 inclus.(…) Vous devez remplir l’une des conditions suivantes :

  • Durant la période du 13 mars 2019 au 13 mars 2020, vous avez effectué au moins 10 activités artistiques pour lesquelles des cotisations de sécurité sociale ont été retenues* ;
  • Durant la période du 13 mars 2019 au 13 mars 2020, vous avez effectué au moins 10 activités techniques dans le secteur artistique pour lesquelles des cotisations de sécurité sociale ont été retenues** ;
  • Durant la période du 13 mars 2019 au 13 mars 2020, vous avez effectué au moins 20 jours de travail suite à des activités artistiques* et/ou à des activités techniques dans le secteur artistique**.

* Une activité artistique consiste en la création et/ou l’exécution ou l’interprétation d’œuvres artistiques dans les arts audiovisuels ou plastiques, en musique, en littérature, dans un spectacle, au théâtre ou dans une chorégraphie.
** Une activité technique dans le secteur artistique est une activité exercée en tant que technicien, ou dans une fonction de soutien, consistant en la collaboration :

 à la préparation ou à la représentation en public d’une œuvre de l’esprit à laquelle participe physiquement au moins un artiste de spectacle ou l’enregistrement d’une telle œuvre ;
 à la préparation ou à la représentation d’une œuvre cinématographique ;
 à la préparation ou à la diffusion d’un programme radiophonique ou de télévision d’ordre artistique ;
 à la préparation ou à la mise en œuvre d’une exposition publique d’une œuvre artistique dans le domaine des arts plastiques.

Si vous percevez des allocations de chômage, vous pouvez exceptionnellement les cumuler avec vos droits d’auteur·rice, sans plafond, jusqu’à la fin de l’année 2020 :

Entre le 1er avril 2020 et le 31 décembre 2020, vous avez perçu des droits d’auteur ou des droits voisins à la suite d’activités artistiques ?
Lors du calcul définitif du montant de votre allocation qui sera effectué en 2022, il ne sera pas tenu compte des droits d’auteur ou des droits voisins que vous avez perçu entre le 1er avril 2020 et le 31 décembre 2020 à la suite d’activités artistiques.

Source : Faq corona ONEM

Pour toute information sur les démarches, nous vous invitons à prendre contact au plus vite avec la caisse de paiement de ton syndicat ou avec la CAPAC si vous n’êtes pas affilié.e à un syndicat.

On nous a rapporté que certain·es travailleurs·euses rencontraient des difficultés à faire valoir leurs droits auprès de leur caisse de paiement ou de l’administration. N’hésitez pas à nous en faire part, si c’est votre cas, votre témoignage est précieux et soutiendra nos revendications.

ABDIL a défendu ces mesures au côté des autres fédérations du secteur et nous continuons à veiller, notamment en participant à l’action Still Standing, à leur bonne application.

Les bourses d’aides de la FWB arrivent

[Lien direct vers l'actualité]

En synergie avec les différents opérateurs et fédérations professionnelles du secteur du livre ainsi que le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles, nous sommes heureux de vous annoncez que des bourses d’aide au redéploiement des activités et projets impactés par la crise sanitaire du COVID-19 ont été adoptées.

Ces demandes d’aides seront disponibles sur le site de la FWB dés le 17 août jusqu’au 18 septembre. Mais actuellement la mise en ligne à un peu de retard. Le délai est court et nous vous conseillons de vous y préparer à l’avance.

Les bourses d’aide aux activités et projets concernent tous les projets impactés par la crise sanitaire et dont leur aboutissement a été modifié, reporté ou annulé.

  • Ces bourses sont accessibles à l’ensemble des opérateurs francophones installés en Wallonie ou à Bruxelles, sous statut de personnes physiques ou morales dont l’activité professionnelle principale relève de la filière du livre.
  • Les activités principales concernées sont les suivantes : auteurs, traducteurs, dessinateurs, illustrateurs, graphistes, coloristes, correcteurs, éditeurs, diffuseurs, distributeurs, libraires, documentalistes dans le secteur du livre, experts-conseil, animateur de lecture, conteur publié chez un éditeur.
  • Les activités et projets éligibles sont ceux pour lesquels la crise sanitaire a provoqué un dommage important dans leur finalisation et/ou a suscité leur annulation ou report sans date connue ou à plus de trois mois (sortie de livre, promotion, rencontres, ateliers d’écriture…).

L’objectif de ces bourses est d’accompagner la réécriture, le redéploiement ou l’éventuelle adaptation à de nouveaux moyens de diffusion des projets impactés par la crise sanitaire.

Comment obtenir une bourse d’aide ?

Tout d’abord, vous devez réunir une ou plusieurs conditions :

Concernant les personne physique, vous devez répondre aux critères suivants :

  • exercer une activité professionnelle à titre principal dans la filière du livre depuis au moins le 1er septembre 2019 ;
  • avoir subi une perte d’activités (annulation/reports de projets, déplacements, etc.) liée aux mesures de confinement.
  • Attester d’un projet professionnel impacté et justifiant la nécessité de le redéployer en raison de la crise sanitaire et de ses effets. Ce projet doit être de nature éditoriale ou de haute valeur pour assurer la diversité culturelle éditoriale.

Concernant les opérateurs sous statut de personne morale, vous devez répondre aux critères suivants :

  • exercer une activité professionnelle à titre principal dans la filière du livre depuis au moins le 1er mars 2019 et de disposer d’un chiffre d’affaires de moins de 500.000 €/an.
  • avoir subi en 2020 une perte d’activités liée à un arrêt quasi complet des activités suite aux mesures de confinement.
  • ne pas avoir bénéficié d’une indemnisation de l’intégralité de ses pertes par d’autres dispositifs.

Comment attester des conditions à l’obtention d’une ces bourses ?

Sans être exhaustif, voici une liste de recommandations pouvant faciliter votre démarche :

  • Si vous êtes inscrit à une institution ou fédération professionnelle du secteur du livre reconnue par la FWB depuis au moins le 1er septembre 2019 pour les personnes physiques et depuis au moins le 1er mars 2019 pour les opérateurs sous statut de personne morale, il vous est possible de demander une attestation d’adhésion directement à ces institutions ou fédérations (ABDIL, la SCAM, la SABAM, …). Pour les membres d’ABDIL vous pouvez contacter le bureau (bureau arobase abdil.be).
  • Si vous avez des preuves écrites d’avoir exercé votre activité en 2019 (contrat de travail, facturation, échange de mail, publication, édition, prix nationaux ou internationaux, bourses… ).
  • Si vous pouvez justifier de l’annulation, report ou déplacement d’un ou de plusieurs projets ou activités liés aux mesures de confinement (annulation du contrat de travail, échange de mail, impossibilité de se déplacer, annulation/reports de festivals, de séances de dédicaces, conférences, workshops, résidences, ateliers, évènement promotionnel ou culturel…).
  • Si vous pouvez justifier de la perte de votre chiffre d’affaires (bilan comptable, annulation de vente, etc.).

Quand faire la demande ?

L’information concernant ces bourses et les formulaires permettant d’introduire une demande seront mis en ligne par l’Administration de La FWB très prochainement (les membres d’ABDIL seront informé par mailing). La date limite pour l’introduction des demandes de bourse a été fixée au 18 septembre 2020. A partir du 17 août, vous aurez donc un mois pour faire votre demande.

Enfin quel montant ?

Deux enveloppes ont été définies par le Gouvernement de la FWB :

  • Une enveloppe de 400 000 euros pour les personnes physiques avec une priorité pour les personnes les plus touchées financièrement ;
  • Une enveloppe pour les personnes morales de 250 000 euros.

Le plafond maximal des bourses s’élève à 19.000€.

Nous attirons votre attention sur le fait que vous ne devez pas craindre de demander cette aide auprès de la FWB ! Certain.e.s d’entre-vous peuvent ne pas se considérer comme des professionnel.le.s soit parce qu’une partie de leur activité n’est pas rémunérée (recherches et conception du projet, phase d’écriture, recherche graphique, etc...) soit parce que leur activité varie suivant les périodes. Cependant, si vous correspondez à un ou plusieurs critères, n’hésitez pas !

ABDIL est fière d’avoir participé et défendu cette aide avec les différents opérateurs et fédérations professionnelles du secteur du livre. Même si toutes les revendications d’ABDIL n’ont pu aboutir, nous avons milité pour tout nos membres.

C'est quoi ABDIL ?

Une fédération pour représenter les créateurices de bandes dessinées et d’illustrations en Belgique francophone.

Notre charte

Abdil a une charte qui définit notre mission et nos engagements, elle est belle !

Adhérer

Autrices et auteurs de bande dessinée ou d’illustration en Belgique francophone, adhérez à l’ABDIL afin de défendre votre métier !
Je m’inscris !